Marketing & Innovation

La stratégie marketing et innovation, un duo inséparable

stratégie marketing et innovation

L’innovation s’avère être un des principaux moteurs de succès dans la stratégie marketing de l’entreprise. Les sociétés qui ont de la réussite ont su aborder le marché avec des produits, un marketing ou une gestion innovants. Par ailleurs, pour se démarquer, elles sont obligées de s’adapter en permanence aux nouvelles tendances et potentialités.

Le processus de l’innovation dans le marketing

Pour susciter l’intérêt de l’utilisateur ou pour proposer une expérience de consommation, les entreprises cherchent toujours des idées innovantes. Que ce soit pour une extension de marque ou une création de nouveaux produits, ce processus canalisera et structurera leur démarche. Il permet aussi de gagner de l’efficacité. Afin de le mettre en place, il est indispensable de définir les attentes de l’acheteur et leur prédisposition au changement. Ensuite, écrire des concepts boards, entre autres, l’insight consommateur, la cible, la proposition, le bénéfice fonctionnel, etc.

Outre cela, pour confirmer et infirmer les notions d’innovation, il est nécessaire de prévoir des réunions de créativité et des tests consommateurs. Il faut également préciser les cibles prioritaires et secondaires, investir en analyse qualitative, réorganiser les idées et illustrations, etc. Le concept finalisé, il est temps d’établir un business case tout en quantifiant le gain estimé.

Les deux types d’innovation à connaitre

Dans la stratégie marketing, il existe deux sortes d’innovation. Il y a tout d’abord l’innovation incrémentale. Celle-ci consiste à un remodelage d’un produit et d’une offre plus ou moins anciens. Elle permet de les ajuster au temps, aux tendances, aux marchés, mais surtout aux attentes des consommateurs. Ce genre d’innovation ne modifie pas jusqu’à la racine les modalités de fonctionnements et ne remplace pas la technologie dominante. Elle apportera juste une amélioration technique ou organisationnelle, allant même jusqu’à l’adaptation du modèle économique.

Par ailleurs, il y a l’innovation de rupture qui relève de l’invention. Celle-ci permet d’établir de nouveaux usages et de nouveaux comportements. Elle est souvent conçue à l’issue d’une créativité visionnaire. Toutefois, ce type d’innovation est beaucoup plus difficile à mettre en place sur le marché, car elle ne s’appuie pas avec une notoriété existante. C’est là que le marketing d’influence entre en jeu.

Les informations clés pour la mise en place de l’innovation

Outre l’écoute du marché, la veille technologique et concurrentielle permet d’établir une innovation pertinente dans la stratégie marketing. La veille technologique aide l’entreprise à trouver de nouvelles applications et des réponses aux besoins des consommateurs. Tandis que la veille concurrentielle lui permettra de connaitre ce que les autres entreprises ont déjà mis sur le marché des nouveautés. En effet, ces trois sources offrent une vision globale des innovations possibles. Ils permettent d’identifier et de caler une politique générale de développement du produit.

Avec ses informations, le chef produit pourra suivre deux étapes. Il peut analyser le portefeuille d’innovations en cours selon leurs types et leur planning de développement. On compte, entre autres, le budget, le potentiel de développement, le délai du ROI, l’image de marque et le positionnement. Ensuite, le chef produit pourra établir et faire vivre une plate-forme d’innovations. Par exemple, l’analyse interne et externe des opportunités d’innovations, les générations d’idées, la faisabilité technique et financière, la validation des projets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *